top of page

Note du Service statistique ministériel de la Sécurité intérieure

Dernière mise à jour : 25 janv.

Les violences conjugales enregistrées par les services de sécurité en 2022






En France en 2022, les services de sécurité ont enregistré 244 000 victimes de violences commises par leur partenaire ou ex-partenaire, soit une augmentation de 15 % par rapport à 2021, proche du taux d’évolution annuel moyen constaté depuis 2019. Dans un contexte de libération de la parole et d’amélioration des conditions d’accueil des victimes par les services de police et de gendarmerie, le nombre de victimes enregistrées a ainsi doublé depuis 2016. La part de victimes rapportant des faits antérieurs à leur année d’enregistrement reste stable par rapport à 2021 (28 %). Les deux tiers des violences conjugales consistent en des violences physiques ; la grande majorité des victimes sont des femmes (86 %) alors que les mis en cause sont le plus souvent des hommes (87 %). Comme en 2021, la Seine-Saint-Denis, la Guyane, le Pas-de-Calais, le Nord et la Réunion sont les départements qui affichent le plus fort taux de victimes enregistrées pour 1 000 habitantes âgées de 15 à 64 ans. D’après l’enquête de victimation Genese 2021, seulement une victime de violences conjugales sur 4 signale aux services de sécurité les faits qu’elle a subis.


Téléchargez l'ensemble de la note ci-dessous :


note SSMSI nov 23
.pdf
Télécharger PDF • 652KB

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page