Lutte contre les violences conjugales : Elisabeth Moreno fait le point

Dernière mise à jour : 11 janv.

Lors de ces vœux en ce mardi 11 janvier, Elisabeth Moreno, ministre en charge de l'égalité hommes femmes, est revenue sur les différentes mesures mises en place pour lutter contre les violences intrafamiliales. "47 des 53 mesures issues du Grenelle des violences conjugales et des annonces de juin ont été réalisées" a-t-elle annoncé. Mesures financées par une augmentation du budget de son ministère de plus de 50% depuis 2017. L'une des pistes les plus intéressantes reste l'ouverture de nouveaux lieux de dépôt de plaintes. Après l'accent mis sur la formation des personnels hospitaliers, elle a annoncé la mise en place d'une expérimentation de dépôt de plaintes "hors les murs", chez une personne de confiance de la victime mais aussi dans les associations ou les mairies. Cependant elle a redit la nécessité de faire connaître les mesures de protection à mettre en place, indépendamment du dépôt de plaintes. C'est bien ce réclament depuis longtemps de nombreuses associations, car ce dépôt de plainte peut s'avérer très difficile pour la victime entravée dans ses démarches par la peur.

Selon la ministre, 90 000 gendarmes et policiers ont à ce jour été formés à l'accueil des victimes de violences conjugales et le nombre d'intervenants sociaux dans les commissariats et gendarmeries devraient passer de 88 à 600 dans les mois qui viennent. Enfin, concernant la prise en charge des auteurs, Elisabeth Moreno a annoncé le chiffre de 6000 hommes pris en charge, avec un taux de non récidive tout à fait encourageant. N'omettant pas les derniers féminicides qui ont la Une des médias, la ministre a annoncé qu'en chaque lieu elle réunirait les acteurs concernés (associations, forces de police et de justice, services sociaux etc) autour du préfet.







17 vues0 commentaire